Livraison gratuite partout en France Métropolitaine

TOUT SUR LA PSYCHOLOGIE DU CHIEN SANS ETRE UN EXPERT / PARTIE 3: Comprendre le langage corporel de votre chien

TOUT SUR LA PSYCHOLOGIE DU CHIEN SANS ETRE UN EXPERT /  PARTIE 3: Comprendre le langage corporel de votre chien

Voici notre 3ème article de la thématique « tout comprendre sur la psychologie du chien sans être un expert »

Nous avons déjà publier deux articles sur cette même thématique que vous trouverez dans notre section blog de notre site : toutou-heureux.com

– la partie 1 était une introduction à la psychologie du chien


– la partie 2 traitait des insctincts naturel de votre chien

Avec ce troisième article, nous allons comprendre le language corporel du chien sous toutes ses formes.


Cela devait finir par arriver. Et la réalité n'est jamais bien tendre lorsqu'elle vous rattrape alors que tous allait bien. 


Car lorsqu'on croit que l'on a raison par ce qu'on écoute que son ego faisant fi des lois de mère nature, et bien le mur sur lequel vous allez vous fracasser n'est jamais bien loin.

Après plusieurs mois de règles aléatoires, de non respect de la nature de son chien,
de ses besoins profonds, de non compréhension de votre ami à quatre pattes…

vous devez admettre l'affreuse réalité : vous n'y arrivez plus avec votre chien malgré des efforts
à dent de scie, ou des efforts qui pour vous semblaient herculéens.

Et si vous voulez que les relations avec votre chien change, il va falloir vous remuer comme
J’ai pu le faire à l’époque avec l’un de mes chiens.

Et pourtant dans votre fort intérieur, vous ne comprenez pas.

Vous l'aimez votre chien. Vous le sortez, vous vous amusez avec. Enfin vous semble t il

Mais depuis quelque temps ce n'est plus comme avant...vous avez l'impression que votre chien a du mal à vous obéir.

Qu'il fait des bêtises notamment dans le jardin. Votre femme vous l'a assez reproché.son
Jardin est devenu un champ de mines...

Et Puis a dernière fois votre chien vous a montré les dents  alors qu'il était gracieusement et joyeusement affalé sur le canapé.

En ce moment même combien de propriétaires de chiens ont la tête entre leur mains se
demandant qu'est ce qui a pu foirer avec leur chien!!!!

Cela donne envie de boire un verre de vodka cul sec et d'aller se coucher et que surtout personne  ne vous parle plus d'éducation canine ou de prétendu entraineur canin du dimanche…

Je comprends votre incompréhension à l'égard de votre animal à 04 pattes.

Je me suis moi-même trompé en n’essayant de pas mieux comprendre il y a des années lorsque mon rottweiler était parmi nous. Bien sûr une erreur non consciente. C’est une erreur non voulue. Et pourtant elle est réelle.

Petit tout allait bien avec mon Rott mais en grandissant je comprenais qu'il y avait des ratés dans son comportement à notre égard mais aussi à l'égard des autres chiens.

Mais je refusais de les voir car selon moi j'avais investi du temps dans son éducation

Et puis j'ai cherché, j'ai lu , j'ai vu des experts et j'ai compris la chose suivante: je n'avais pas
assez compris mon chien tout simplement. Qui il était, ses besoins, sa nature animale.

Et votre échec vous fait mal car votre chien représente tout pour vous.

Vous l'aimez, vous le chérissez, vous adorez ses câlins, ces coups de museau, son excitation lorsque vient le moment de la balade car vous venez de vous saisir de la laisse en lui disant " he oui c'est l'heure de ta promenade "

Mais aujourd'hui vous vous sentez frustré, perdu car tout ne marche pas comme vous le souhaiteriez avec votre chien ! Vous avez désormais de l'inquiétude si vous le sortez car il tire comme un fou.

Dés qu'il croise un joggeur il essaie de lui courir après ou même après un vélo...

Quand il croise un autre chien, souvent il montre les dents …

Vous avez peur de ne plus pouvoir le maitriser. Peur des accidents.

Peur de la honte devant les autres et d'entendre " regarde le celui la avec son chien, il est carrément perdu "

Et en ne changeant rien à cette situation qui vous fait mal, vous allez perdre confiance, et le chien va ressentir que vous n'êtes pas un bon chef de meute...

Vous avez des idées d'abandon..

Et c'est bien dommage car si vous appreniez à mieux comprendre votre chien, sa véritable nature
alors vous réaliseriez un immense premier pas sur le chemin de la réussite.

Je pense que je connais le chemin de solution à ce problème.

Vous n’avez pas pris en compte la nature animale de votre chien. C'est votre jour de chance car j'ai consacré mon article de blog à ce sujet.

Mon approche du chien est globale. Ma vision est de ne pas réduire le chien a une problématique puis à une autre comme certains le font.

Ma compréhension du chien tente d'être globale.

J'ai écrit une série d'article de blog sur " tout comprendre sur la psychologie du chien sans être un expert"

et ici cet article constitue le 3ème article de la série qui en comptera au final 04 articles

Avec ce troisième article, nous aborderons le langage corporel du chien sous trois angles.

  1. les signaux corporels du chien
  2. le langage corporel du chien
  3. le langage corporel et l'environnement




Votre toutou communique principalement par son langage corporel avec vous, avec ses amis à quatre pattes, les autres humains, et le monde qui l'entoure.

 Que ce soit pour exprimer sa joie, sa tristesse, sa peur, ou ses besoins, son corps est son principal outil de communication.

Détendez-vous et découvrez comment décoder les signes de son langage corporel : queues qui remuent, oreilles dressées, poils hérissés, et bien d'autres signaux importants.

 Apprenez à comprendre votre fidèle ami canin, que ce soit pour reconnaître quand il est heureux, détendu, anxieux, ou même en colère.

Votre compréhension de son langage corporel renforcera votre lien spécial avec votre compagnon à quatre pattes et donc votre confiance.

Ce troisième article de blog sur la psychologie du chien comprendra trois sous parties:

  • sous partie 1 les signaux corporels du chien
  • sous partie 2 le langage corporel du chien
  • sous partie 3 le langage corporel et l'environnement



SOUS PARTIE 1: LES SIGNAUX CORPORELS DU CHIEN

   
Commençons par comprendre les 4 signaux canins les plus importants.

  1. les signaux de dominance
  2. les signaux de soumission
  3. les signaux de peur et d'anxiete
  4. les signaux de jeux

    1. Les signaux de dominance :

    Les signaux de dominance sont utilisés par les chiens pour établir leur position dans la hiérarchie de leur meute.

    Certains signaux de dominance comprennent le fait de se tenir plus grand et plus droit, de se tenir debout sur les pattes arrière, de relever la tête et la queue, et de fixer l'autre chien dans les yeux.

    Les signaux de dominance peuvent également inclure des comportements tels que la montée sur l'autre chien, la poussée ou le blocage.

    Ces signaux peuvent tant se manifester dans les rapports avec d'autres chien qu'avec ses proprietaires humains.

    Ce signal de dominance se reconnaît car votre chien n'en fait qu'à sa tête voire veut imposer sa loi.

    Il affiche des attitudes de liberté indésirables: par exemple il monte sur votre lit, il dort sur votre canapé, il grogne si vous vous approchez de sa gamelle, il grogne si vous le forcez à descendre de votre canapé ect....

    Oui cette situation est bien connue de nombreux propriétaires de chien.

    Voici un exemple que j’ai vécu avec mon Rottweiler Robin

    Cette aventure m’est arrivée il y a des années avec mon chien. Et oui je me souviens que pour lui faire plaisir je l’avais invité à monter sur mon canapé.

     Quelle erreur me direz-vous ! Oui quand on s’en s’aperçoit après coup oui c’est vrai.

    Sur le moment on pense faire plaisir à son chien. Et puis en grandissant il avait pris l’habitude de venir sur le canapé.

    Et un jour voulant le faire descendre il m’a montré les dents.

    Et bien face à un rottweiler je peux vous dire qu’on ne fait pas le malin.
    A l’époque je n’avais pas compris. Mais depuis que je connais mieux la psychologie animale j’avais compris mon erreur. 

    Donc comprendre ce signal de dominance est important car vous pouvez vous retrouver avec un chien agressif. Il est souvent le résultat d'une incompréhension entre les regles canines et les règles humaines.

    D’autres chiens peuvent aussi présenter des signes de soumissions. Rendez vous dans le signal de soumission.


    2. le signal de soumission:

    Les signaux de soumission sont utilisés par les chiens pour montrer à un autre chien ou à une personne qu'ils reconnaissent leur supériorité.

    Les signaux de soumission comprennent le fait de se courber ou de se coucher sur le dos, de baisser la tête, de lécher les lèvres, de cligner des yeux et de détourner le regard.

    Les chiens peuvent également émettre des vocalisations, telles que des gémissements ou des couinements, pour montrer leur soumission.

    Pour en revenir à mon rottweiler, avec cette histoire de canapé, c’est plutôt moi du coup qui avait une attitude de soumission à l’égard de mon chien. Drôle de situation vous ne pensez pas !

    Si votre chien présente souvent ce comportement, des mesures éducatives devront être prises pour lui redonner de la confiance.

    Les chiens peuvent aussi présenter des signaux de peur ou d’anxiété.


    3. les signaux de peur ou d'anxiété:

    Les signaux de peur ou d'anxiété sont utilisés par les chiens pour exprimer leur malaise ou leur crainte.

    Certains signaux de peur ou d'anxiété comprennent le fait de se recroqueviller, de se cacher, de bâiller, de lécher les lèvres, de renifler de manière excessive, de trembler ou de transpirer. .

    Les chiens peuvent également montrer des signes d'agitation, tels que des aboiements excessifs ou des comportements agressifs, lorsqu'ils sont confrontés à des stimuli qui les effraient.

    Là aussi des mesures d'educations seront les bienvenues pour permettre à votre chien de devenir plus confiant face à des situations stressantes.
    Enfin le signal de jeux semble être le plus agréable.
         


    4. les signaux de jeux:

    Les signaux de jeu sont utilisés par les chiens pour communiquer leur intention de jouer avec un autre chien ou une personne.
       
    Certains signaux de jeu comprennent le fait de se courber sur le devant, de remuer la queue de manière exubérante, de sautiller d'un côté à l'autre, de se rouler sur le dos et de lancer des mouvements de jeu tels que des feintes ou des attaques simulées.

    Les chiens peuvent également émettre des vocalisations joyeuses, telles que des aboiements aigus ou des grognements étouffés, pour montrer leur excitation.

    Le chien adore jouer donc l'exercice phyisique et l'education doivent représenter une grande partie de ses activités. Une grande partie souvent oubliée par les propriétaires.
        
    Les quatres signaux corporels que nous venons d'aborder sont essentiels. Car ils permettent de mieux interagir avec les chiens et éviter les malentendus ou les situations dangereuses.

    C’est arrivé à l’un de mes amis Pascal.

    Il avait un chien des pyrénées et avait pris l’habitude de le promener sans laisse en campagne.

    On ne peut pas dire que le chien était un modèle d’obéissance. Mais comme on dit « ça le faisait».

    Un jour Pascal promenait «RUFUS» son chien des pyrénées et ils ont croisé un autre chien tenue en laisse lui.

    Situation pas trop habituelle vu la campagne assez grande et le peu de personnes rencontrées.

    Et là Rufus s’est grandi comme si ca ne suffisait pas vu déjà sa taille déjà imposante. Il a levé la tête, se tenant bien droit comme pour dominer l’autre chien de taille moyenne

    Pascal et l’autre propriétaire observaient cette situation inconnue. Pas si inconnue puisque l’autre chien a baissé la tête tout en adoptant une posture de soumission.

    Au final les chiens se sont sentis et rien ne s’est passé entre eux. Mais Pascal a eu peur de ne pas pouvoir contrôler son chien comme il l’aurait souhaité.

    Par exemple, si un chien montre des signaux de soumission, il est important de le respecter et de ne pas l'intimider davantage.

    De même, si un chien montre des signaux de peur ou d'anxiété, il est important de ne pas le forcer à faire face à une situation qui l'effraie.

    Enfin, si un chien montre des signaux de jeu, il est important de respecter ses limites et de ne pas le pousser à jouer s'il ne le veut pas. Mais s'il veut jouer : alors libre à vous!

    Abordons maintenant le langage corporel du chien.
       
       
        

    SOUS PARTIE 2 :  LE LANGAGE CORPOREL DE VOTRE CHIEN

    Cette sous partie 2 comprendra trois points

    1. les expressions faciales du chien
    2. les vocalises
    3. la langage corporel dans son ensemble

    1. les expressions faciales du chien

    Ici nous allons voir que le chien peut s'exprimer par quatres voies : sa gueule, ses yeux , sa queue et ses oreilles
      

    • les différentes expressions avec sa gueule

    La gueule du chien est un indicateur clé de son état émotionnel.

    Le chien peut ouvrir la gueule largement pour exprimer sa joie ou sa satisfaction, montrer ses dents pour signifier son agressivité, ou encore serrer la mâchoire pour marquer sa frustration ou son stress.

    En ce qui me concerne j’ai bien vu les dents de mon rottweiler lorsqu’il m’a grogné dessus ne voulant pas descendre du canapé bien douillé sur lequel il s’est installé.

    J’ai vu sa grande gueule avec toutes ses dents qui semblaient me dire «  et bien va y fait le descendre ton toutou tu vas voir »…

    Les lèvres peuvent également se retrousser pour dévoiler les crocs en signe d'avertissement ou de menace.
    Parfois, un chien peut aussi baver ou saliver en réponse à un stimulus agréable ou désagréable.

    Le chien s’exprime aussi par ses yeux et sourcils

      • Les expressions des yeux et des sourcils
      Les yeux et les sourcils du chien peuvent également révéler son état émotionnel.

      Des yeux largement ouverts et une expression faciale détendue peuvent indiquer que le chien est à l'aise et heureux, tandis qu'un regard fixe et tendu peut signifier qu'il est anxieux ou méfiant.

      Les sourcils peuvent également se froncer en signe de confusion ou de colère.

      N’oublions pas le langage des oreilles.

        • Les mouvements des oreilles
          Les oreilles du chien sont un autre indicateur important de son état émotionnel.

          Des oreilles droites et dressées peuvent signifier que le chien est attentif, curieux ou alerte.

          Tandis que des oreilles baissées ou rabattues sur la tête peuvent indiquer qu'il est craintif, soumis ou anxieux.

          Les oreilles peuvent également pivoter pour suivre les sons ou les mouvements, ou se dresser pour montrer l'agressivité.

          Restent les expressions de la queue du chien.

          • Les expressions de la queue du chien
          La queue du chien est un moyen important de communication non verbale.

          Une queue dressée en position haute peut indiquer la confiance et la dominance, tandis qu'une queue basse et courbée sous le ventre peut signifier la soumission ou la peur.

          La vitesse et l'amplitude des mouvements de la queue peuvent également refléter l'état émotionnel du chien.

          Avec une queue qui remue rapidement pour exprimer la joie ou l'excitation, et une queue qui bat lentement pour signifier l'incertitude ou la vigilance.

          Au terme de cette partie sur les expressions faciales, il est clair que comprendre ces expressions du chien est essentiel pour établir une communication efficace avec votre animal de compagnie et mieux comprendre son comportement.

          Oui lorsque mon chien m’a montré les dents, je puis vous assurer avoir compris et je n’ai pas insisté sur le moment. J’ai sans doute évité une morsure ou une quelconque autre agressivité.

          En observant attentivement les signaux envoyés par la gueule, les yeux, les oreilles et la queue, vous pourrez mieux répondre aux besoins émotionnels de votre chien et améliorer votre relation avec lui.

          Car vous voulez un chien épanoui et lui un maitre motivant et communiquant.

          A propos de communication sonore, le chien n’en manque pas.


            

          2. les vocalises du chien

          Nous aborderons succéssivement les aboiement, les grognements et les hurlements

           

          • Les aboiements et leur signification

             Les aboiements sont probablement la vocalisation la plus courante des chiens.

            Ils peuvent être utilisés pour différentes raisons et ont des significations variées.

            Par exemple, les aboiements courts et aigus peuvent indiquer un sentiment de joie et d'excitation,
            tandis que les aboiements longs et graves peuvent signifier un avertissement ou un danger.

            Les aboiements répétitifs et persistants peuvent indiquer un besoin d'attention ou une forme de stress chez le chien.

            Il est important de comprendre les différentes tonalités et fréquences des aboiements de votre chien pour mieux interpréter ses émotions et ses besoins.

            Mon oncle Robert qui vit en campagne du Béarn assez loin de toute habitation était toujours content de voir son chien aboyé la nuit pour l’avertir d’un quelconque danger ou situation inattendue.

            Son chien Berly était un chien de chasse Setter

            Il m’a raconté qu’une nuit face aux aboiements incessant de son chien, il s’était levé et une fois dehors avait vu fuir un renard sortant du poulailler.

            Heureusement Berly avait bien fait son travail en le faisant fuir.

            Il avait récompensé son chien de caresses et de compliments du travail bien fait.

            Les poules, elles agitées, avaient perdu quelques plumes dans cette histoire qui aurait pu mal se finir.

            Un grand merci des poules à notre ami à quatre pattes.

            Le chien peut aussi grogner et gémir.
              
            • Les grognements, grondements et gémissements


              Les grognements, grondements et gémissements sont souvent associés à l'agressivité du chien.

              Cependant, ces vocalisations peuvent aussi être un moyen pour les chiens de communiquer leurs émotions et leurs besoins.

              Les grognements peuvent signifier une menace ou un avertissement, tandis que les grondements peuvent indiquer de la peur ou de la douleur.

              Les gémissements sont généralement associés à l'anxiété ou à la douleur.

              Il est important de faire attention aux signaux corporels de votre chien en même temps que ces vocalisations pour comprendre l'émotion qu'il exprime.

               

              • Les hurlements et leurs causes

                Les hurlements sont des vocalisations moins courantes chez les chiens que les aboiements, les grognements et les gémissements.

                Les hurlements sont souvent associés à la communication entre les membres d'une meute, ou bien à une réponse à un son extérieur comme une sirène ou une musique forte.

                Les chiens peuvent aussi hurler lorsqu'ils sont anxieux, stressés ou en douleur.

                Il est important de comprendre la raison pour laquelle votre chien hurle.

                Car il peut signifier un stress ou de l'inconfort.

                Si vous remarquez que votre chien hurle fréquemment, il est important de consulter un vétérinaire pour écarter toute maladie ou douleur.

                Mais abordons ensemble une vue globale des expressions corporelles.
                     
                    

                3. Les expressions corporelles dans leur ensemble

                Le mouvement du corps du chien peut donner de nombreuses indications sur son état émotionnel et son intention.

                Par exemple, un chien qui marche de manière détendue et fluide avec sa queue en position neutre est probablement calme et content.

                Oui beaucoup de chiens ont ce comportement lorsqu’ils sont tranquilles sans stress marchant dans la pelouse. Qu’on aime voir nos chiens si calme et détendu.

                En revanche, un chien qui se tient raide avec sa queue en l'air et ses poils dressés pourrait être agressif ou défensif.

                Les mouvements de la tête, des oreilles, des pattes et de la queue peuvent également fournir des indices sur l'état émotionnel du chien.

                Il existe aussi les gestes pour attirer l'attention ou demander quelque chose : Les chiens peuvent utiliser des gestes pour communiquer avec les humains et les autres chiens.

                Par exemple, un chien peut lever une patte pour demander de l'attention, ou abaisser la tête pour montrer qu'il est soumis.

                Combien de fois mon chien est venu me taper son museau contre ma cuisse alors que je me trouvais à table.

                «Alors tu m’en donne un peu de ton alléchant morceau de poulet».

                Et oui calme toi et tu auras ton petit morceau. D’ailleurs un bon moment pour faire de l’éducation style assis et pas bouger.

                Les chiens peuvent également utiliser des gestes pour demander de la nourriture ou de l'eau, comme tourner en rond près de leur gamelle ou pousser leur nez dans la main de leur propriétaire.

                Les propriétaires de chiens peuvent apprendre à reconnaître les gestes de leur chien et y répondre de manière appropriée pour renforcer la communication et la relation avec leur compagnon canin.

                Allez dernière sous partie pour terminer cet intéressant article. Enfin je l’espère.


                SOUS PARTIE 3 / LE LANGAGE CORPOREL DE VOTRE CHIEN ET SON ENVIRONNEMENT

                   

                L'importance du contexte pour interpréter le langage corporel

                Il est essentiel de comprendre que le langage corporel d'un chien doit être interprété en fonction du contexte dans lequel il se trouve.

                Par exemple, un chien qui montre les dents peut signifier qu'il est prêt à attaquer, mais cela peut aussi être un signe qu'il est content et excité de jouer car il a vu que son jouet préféré était sur la table.

                De même, un chien qui aboie peut exprimer la peur, la frustration, l'excitation ou l'agression, selon la situation dans laquelle il se trouve.

                Revoir l’exemple du chien de mon oncle qui aboyait cette nuit là pour faire fuir un renard rentré dans le poulailler. Il exprimait sa peur, mais aussi son excitation face à cette situation d’un inconnu entrant dans son territoire.

                Il est donc important de prendre en compte les éléments de son environnement et les situations qui ont précédé ou accompagné le comportement observé.

                Les signaux verbaux et non verbaux doivent être considérés en même temps pour éviter de mal interpréter le comportement du chien.

                Les différences de comportement en fonction de l'environnement 


                Le comportement d'un chien peut varier considérablement en fonction de l'environnement dans lequel il se trouve.

                Un chien en laisse peut se comporter différemment qu'un chien en liberté, car il peut être plus restreint dans ses mouvements et ne pas se sentir à l'aise.

                De même, un chien à l'intérieur de la maison peut être plus calme et docile qu'un chien à l'extérieur qui a plus de stimuli face à un environnement extérieur plus grand et bruyant voire imprévisible.

                De plus, les chiens peuvent être affectés par les comportements des autres chiens ou animaux dans leur environnement, ce qui peut influencer leur propre comportement en réaction.

                Il est donc important de prendre en compte le contexte et l'environnement dans lequel le chien se trouve pour interpréter correctement son langage corporel.

                   

                L'impact des émotions et de l'état mental du chien sur son comportement et son langage corporel


                Les chiens sont des êtres émotionnels qui peuvent ressentir la peur, la joie, la tristesse et la colère, tout comme les humains.

                Les émotions et l'état mental du chien peuvent avoir un impact considérable sur son comportement et son langage corporel.

                Par exemple, un chien anxieux ou stressé peut adopter une posture basse et éviter le contact visuel, tandis qu'un chien sûr de lui peut se tenir plus droit et fixer son regard sur quelque chose.

                De même, un chien qui se sent menacé ou agressé peut montrer des signes de défense, comme redresser ses poils ou gronder, tandis qu'un chien heureux peut remuer la queue ou sauter de joie.

                Il est donc important de comprendre que les émotions et l'état mental du chien peuvent influencer son comportement et son langage corporel, et de prendre en compte ces facteurs lors de l'interprétation de son langage corporel.


                  

                EN CONCLUSION

                En résumé, pour comprendre le langage corporel d'un chien, il est essentiel de prendre en compte le contexte, l'environnement et les émotions et l'état mental du chien.

                En observant attentivement le langage corporel de votre chien, vous pourrez mieux comprendre votre chien.

                Et mieux le comprendre c'est l'assurance d'avoir un chien bien dans sa tête et dans son coprs. Et lui permettre d'avoir une vie heureuse au sein d'une famille comprehensive et bienveillante.

                Avec une meilleur compréhension de la façon dont votre chien communique, vous serez plus en phase avec lui et mieux capable de répondre à ses besoins.

                Vous le rendrez ainsi plus heureux et vous serez aussi plus heureux. C'est pas beau la vie....

                Dans la thématique sur la psychologie du chien, un quatrieme article est en préparation et il concernera «  l'education de votre chien »

                J'espère sincerment que cet article vous a plus et a répondu à vos questions.

                J'ai compris à l'epoque l'importance de comprendre son chien dans sa globalité et notamment son langage corporel.

                Ayant fait des efforts dans ce sens mais aussi celui de l'éducation, les relations avec mon chien Robin ont pu évoluer dans le bon sens pour tout les deux.

                Une meilleure compréhension , des relations plus satisfaisantes, une confiance mutuelle retrouvée.

                Une vie plus heureuse.

                N'est ce pas ce que nous recherchons tous avec notre animal à quatre pattes..


                0 commentaire
                Laisser un commentaire
                Livraison la poste suivie

                Votre commande est expédiée dans 2 semains, via les services postaux Français et constamment suivie par notre équipe.

                Paiement 100% Sécurisé

                Nous utilisons un système de cryptage au certificat SSL pour sécuriser à 100% les paiements selon les normes Françaises

                Support Français 7/7j

                Une Question ? Notre service client français vous répond sous 24h et cela 7 jours 7.

                100% Satisfait ou Remboursé

                Nous proposons le Satisfait ou Remboursé pendant 14 jours après réception des articles !